Notre histoire

Créée en 1987 par six journalistes professionnels de la presse quotidienne écrite et radio, NAJA a vécu les révolutions de la communication comme acteur de l’information. Elle fait partie des 27 agences françaises (sur 254) qui ont plus de 25 ans d’activité.

NAJA, dès les premières années, parie sur une couverture étendue de l’information en ouvrant des bureaux à Fort-de-France, Marseille, Montpellier, Nice, Barcelone, Milan et Francfort et s’allie à deux autres agences de presse pour couvrir le nord de l’Europe.

NAJA opère alors par fils quotidiens, hebdomadaires et mensuels pour 108 quotidiens, news et magazine.

NAJA élargit ensuite son activité à l’audiovisuel avec la production de reportages pour les rédactions télé.

NAJA, en 1997, vend principalement des contenus. Devant la montée des géants du Net qui tentent d’imposer la gratuité, l’agence opère une mutation profonde en abandonnant la vente d’articles à l’unité et, forte de son expérience sur l’ensemble de la presse, lance deux départements distincts. Le premier est dédié aux services pour les journaux et publications. Le second est une offre renouvelée d’informations sur internet.

NAJA, en  2001, lance ainsi sur najapresse.com, le premier e-quotidien d’information générale réservé à ses abonnés. Mais la montée des contenus gratuits impose une action plus forte.

NAJA, en 2007, lance deux e-quotidiens libres d’accès, Développement-durable-le-Journal et Innovation-le-Journal. Un savoir-faire précieux quand, avec les années 2010, la question de la gratuité des contenus est enfin posée par les éditeurs et les pouvoirs publics.

NAJA, en 2014, restructure l’ensemble de son offre et lance une nouvelle version de son site najapresse.com.